Story 105 : La maladresse

MaladresseS’il fallait désigner un coupable, ce serait assurément elle : la maladresse – la nôtre, à toutes et tous. Cette manie de dire les mauvais mots aux pires moments, d’avoir les gestes inappropriés, l’attitude fâcheuse. Cette façon d’être absent malgré notre présence physique, de rester en retrait du bon sens, de ne pas voir l’essentiel. C’est touchant, la maladresse, en amitié, en amour, en contexte familial, en zone altruiste. Ça ramène les désillusions à l’humain, à des grains de sable pour des riens. Ça blesse sur le moment – parfois pour longtemps – mais, à bien y regarder, ça nous rapproche plus que les beaux discours. Problèmes de communication, sentiments inavoués, ego qui se frottent les yeux pour ne pas pleurer devant les autres, jalousie crasse, envies élevées jamais atteintes qui font qu’on se trompe de cible. Et surtout les non-dits, ces oiseaux de malheur qui planent silencieusement et attendent le moment propice pour plonger, pour piquer, faire mal là où ça souffre déjà. Les fameux « vouloir bien faire » et « ne pas dire pour ne pas blesser » qui empirent plus qu’ils n’enjolivent nos velléités. Dans le rétroviseur, le petit train rempli de ces maladroits qui nous ressemblent tant dessine un sourire ému, il entonne une chanson triste, qui craque comme un vieux vinyle dont l’aiguille poursuit sa course en mal d’adresse.

Lecture musicale : Tobias Jesso Jr., Bad Words

Comments are closed.